Boukhara – Vacances, circuits, forfaits de voyage et expériences

  1. Destination Asie -
  2. Vacances en Ouzbékistan, Tours, Forfaits Voyages et Expériences -
  3. Boukhara – Vacances, circuits, forfaits de voyage et expériences

Boukhara est la ville la plus sacrée d’Asie centrale, dont l’histoire et les bâtiments remontent à des milliers d’années. Le vieux centre conserve l’aspect qu’il avait il y a deux siècles. Lors d’un voyage en Ouzbékistan, la ville regorge de madrasas, de minarets, d’une immense forteresse royale et des vestiges d’un vaste complexe commercial. Lors d’un voyage en Ouzbékistan, il faut au moins deux jours pour rendre justice à la ville et à ses plus de 140 bâtiments protégés. On l’a qualifiée de ville-musée. Une fois encore, elle a bénéficié de sa situation sur la route de la soie et a servi de centre de commerce, d’érudition, de culture et de religion. Le centre historique de Boukhara a été inscrit par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial. En raison d’un système d’approvisionnement en eau inadéquat, Boukhara a connu une peste qui a anéanti de nombreux habitants au XIXe siècle. Toutefois, ce système a été modernisé par la suite.

Voici quelques-uns des principaux sites que l’on peut visiter à Boukhara en Ouzbékistan. La mosquée Kalan, achevée au XVIe siècle, est à peu près de la même taille que la mosquée Bibi-Khanym de Samarcande. Elle peut accueillir 12 000 personnes. Le minaret Kalan était connu sous le nom de Tour de la mort, car c’est là que les criminels étaient exécutés en étant jetés du haut. Il domine le centre historique de Boukhara avec ses 46 mètres de haut. L’Arche, une ville dans la ville, est la plus ancienne structure de Boukhara et a été occupée du Ve siècle jusqu’en 1920, date à laquelle elle a été bombardée par l’Armée rouge. La plupart des bâtiments sont en ruines, à l’exception de quelques quartiers royaux qui abritent plusieurs musées, dont un musée archéologique et un musée de la nature. Vous pouvez voir les vestiges de la cour de couronnement, du trésor et du harem.

Il existe plusieurs anciennes madrasas, dont la madrasa Mir-i Arab avec ses dômes bleus lumineux et la madrasa Abdul Aziz Khan, toutes deux datant du XVIe siècle. Cette dernière est un joyau non restauré. Le point culminant est la salle de prière, aujourd’hui un musée de sculptures en bois.

La mosquée Maghoki-Attar et son sanctuaire sont l’un des plus anciens monuments de Boukhara. Il s’agit probablement du lieu le plus sacré de la ville. Les archéologues ont découvert sur le site des parties d’un temple zoroastrien du Ve siècle et un temple bouddhiste antérieur. Le bâtiment sert aujourd’hui de musée exposant des tapis de Boukhara et des tapis de prière.

Le Char Minar est un bâtiment construit par un riche boukharien au XIXe siècle. Il s’agit d’une structure à quatre tours qui est en fait un complexe de bâtiments ayant deux fonctions, rituelle et d’abri. Chaque tour présente des motifs différents reconnaissant le christianisme, le bouddhisme, l’islam et le zoroastrisme. Le bâtiment principal est une mosquée à la forme inhabituelle. Le Char Minar est aujourd’hui entouré principalement de petites maisons et de boutiques, toutes à apprécier lors d’un voyage en Ouzbékistan.

Il existe plusieurs anciennes madrasas, dont la madrasa Mir-i Arab avec ses dômes bleus lumineux et la madrasa Abdul Aziz Khan, toutes deux datant du XVIe siècle. Cette dernière est un joyau non restauré. Le point culminant est la salle de prière, aujourd’hui un musée de sculptures en bois.

La mosquée Maghoki-Attar et son sanctuaire sont l’un des plus anciens monuments de Boukhara. Il s’agit probablement du lieu le plus sacré de la ville. Les archéologues ont découvert sur le site des parties d’un temple zoroastrien du Ve siècle et un temple bouddhiste antérieur. Le bâtiment sert aujourd’hui de musée exposant des tapis de Boukhara et des tapis de prière.

Le Char Minar est un bâtiment construit par un riche boukharien au XIXe siècle. Il s’agit d’une structure à quatre tours qui est en fait un complexe de bâtiments ayant deux fonctions, rituelle et d’abri. Chaque tour présente des motifs différents reconnaissant le christianisme, le bouddhisme, l’islam et le zoroastrisme. Le bâtiment principal est une mosquée à la forme inhabituelle. Le Char Minar est aujourd’hui entouré principalement de petites maisons et de boutiques, toutes à apprécier lors d’un voyage en Ouzbékistan.

Articles du blog sur Bukhara, Uzbekistan, par Destination Asie

Pour en savoir plus sur Boukhara, Ouzbékistan, n’hésitez pas à lire nos articles de blog disponibles ci-dessous :

.


Voir aussi :
  • Samarkand : vacances, circuits, forfaits de voyage et expériences.
  • Tashkent : vacances, circuits, forfaits de voyage et expériences.