Le parc national de Ba Be

  1. Destination Asie -
  2. Vacances au Vietnam, Tours, Forfaits Voyages et Expériences -
  3. Montagnes et parcs naturels au Vietnam -
  4. Le parc national de Ba Be
Le parc national de Ba Be, avec sa nature luxuriante, ses animaux étonnants et ses lacs immenses, a plus d’un tour dans sa poche pour séduire les touristes en quête de nature sauvage… Historiquement, cette zone montagneuse du Nord-est du Vietnam était le berceau de la révolution contre l’Empire colonial ; aujourd’hui elle est un des sites touristiques majeurs du Vietnam.

Une immense réserve naturelle

Pour un séjour nature, le parc de Ba Be est effectivement la destination rêvée. La biodiversité du parc est telle qu’on y trouve plus de 400 espèces végétales et de 300 espèces animales, dont plusieurs sont protégées, le singe à nez retroussé par exemple. Outre sa biodiversité sans pareille, le parc recèle de superbes paysages entre montagnes calcaires, forêts luxuriantes et imposantes cascades. Les multiples grottes, formées dans la roche calcaire suite à plusieurs millions d’années d’érosion, contribuent à la richesse du parc. La Grotte de Puong en est la plus célèbre.

Le Lac de Ba Be

Le parc abrite notamment le Lac de Ba Be, qui recouvre à lui seul 500 hectares ! Il est composé de trois bassins : Pelam, Pelu et Peleng, qui comptent parmi les plus grands lacs du Vietnam. Le lac a la particularité de faire une température de 22°C…presque toute l’année ! Il recèle également certaines espèces végétales précieuses, telles que l’algue rouge. Pour toutes ces raisons, le lac de Ba Be fait partie des 20 lacs les plus spécifiques au monde.

Les minorités du parc

On aurait tort de ne parler que des richesses naturelles du parc : si c’est un lieu qui mérite le détour, c’est aussi grâce aux diverses ethnies qui la peuplent. Les minorités Tay, Dao, Mong, Nung et Kinh contribuent en effet à l’attrait touristique de la région. Si vous partez en excursion dans le parc, vous serez sans doute logés chez l’habitant, dans un de leurs petits villages ethniques. Pour lutter contre la pauvreté de ces populations, de nombreux projets ont vu le jour, prévoyant notamment la construction de villages culturels qui leur sont destinés.

 


Voir aussi :
  • Le Mont Fansipan, « toit de l’Indochine »
  • Le parc de Phong Nha Ke Bang