Le delta du Mékong, « grenier à riz » du Vietnam

  1. Destination Asie -
  2. Vacances au Vietnam, Tours, Forfaits Voyages et Expériences -
  3. Les régions du Vietnam -
  4. Le delta du Mékong, « grenier à riz » du Vietnam

La région administrative du delta du Mékong couvre une large partie du delta du fleuve du Mékong, auquel elle doit son nom. Constituée de multiples cours d’eau et de canaux transversaux, la région est très fertile et s’est imposé au fil du temps comme véritable marché alimentaire pour les Vietnamiens. Mais ce n’est pas son seul atout : réputée la région la plus accueillante du Vietnam, elle attire de nombreux vacanciers avides de goûter à ses fruits exotiques et de faire un petit tour de barque sur l’impressionnant delta du Mékong (tout de même 39 000 km2 de superficie) …

Une terre très fertile

Le Delta des neuf Dragons, appellation plus traditionnelle de la région, doit son nom à ses neuf bras et ses neuf estuaires. La région, à l’origine déjà bien irriguée grâce au delta, devint encore plus fertile au XIXe siècle grâce à la construction de multiples canaux, reliant les différentes branches du delta, afin d’irriguer plus facilement les cultures de la région. 40% de la production alimentaire de ce pays provient d’ailleurs de là. Aucune terre n’y est laissée à l’abandon : les Vietnamiens ont su exploiter au maximum le potentiel de la région, qui est aujourd’hui divisée en parcelles de rizières, de plantations d’arbres fruitiers ou encore en cultures de canne à sucre.

Quelles activités dans le delta du Mékong ?

Le choix des activités est plus que diversifié dans le delta du Mékong. Que vous soyez amateur de croisière, gastronome, musicien ou adepte de visites, vous serez inévitablement enthousiasmés par la région. La première attraction reste les ballades en barque et en pirogue à la découverte des paysages du delta. Lors de ces croisières, vous aurez l’occasion de goûter du lait de noix de coco, ouverte juste devant vos yeux et de déguster bananes et autres fruits tropicaux jusqu’alors totalement inconnus à vos yeux, directement cueillis sur l’arbre.

Pour ceux qui voudraient, eux, en savoir plus sur les industries locales, plusieurs d’entre elles sont ouvertes à la visite : ruches, usine de transformation de fruits etc. ; vous aurez l’embarras du choix.  Le Don Ca Tai Tu ravira pour sa part les mélomanes : il s’agit de la première musique folklorique traditionnelle reconnue comme patrimoine mondial de l’Humanité. Née à la fin du XIXe siècle dans la région de Hue, elle s’inspire à la fois de la cour impériale de Hue et de styles plus populaires.


Voir aussi :
  • Sapa ou quand la montagne et les rizières se côtoient…