Les moustiques au Vietnam

  1. Destination Asie -
  2. Vacances au Vietnam, Tours, Forfaits Voyages et Expériences -
  3. Vietnam – Carnet de voyage -
  4. Les moustiques au Vietnam

Au Vietnam, les moustiques sont nombreux ; mais il serait dommage de renoncer à un voyage dans ce superbe pays! Il vous suffit de bien vous prémunir, et il ne devrait rien vous arriver.

Les risques liés aux moustiques

Pour bien se prémunir, déjà faut-il être averti des risques. Il faut d’abord savoir que les moustiques sont très présents au Vietnam, même s’ils sont généralement plus nombreux à la saison sèche qu’à la mousson, et que leur nombre varie d’une région à l’autre. Au Vietnam, on distingue plusieurs types de moustiques ; chacun ne transmet pas la même maladie :
– l’anophèle peut transmettre le paludisme, dont les symptômes sont fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, toux, vomissements et diarrhées. Il pique en général à la tombée du jour et pendant la nuit.
– l’aède pour sa part, peut transmettre la dengue, dont les symptômes sont plus ou moins les mêmes que ceux du paludisme, ajoutés à une éruption cutanée qui se rapproche de celle de la rougeole. Ce moustique opère de jour.
– le moustique culex transmet l’encéphalite japonaise. Dans les cas les plus graves, les symptômes de la maladie se traduisent par de la fièvre, des maux de tête et vomissements, ou des changements d’ordre comportemental, des convulsions, un été de faiblesse généralisé ou même le coma. L’apparition de ces symptômes peut mettre entre 5 et 15 jours à se manifester, mais n’apparaissent jamais pour de nombreuses personnes. Ce moustique opère généralement à la tombée du jour ou durant la nuit.

Comment se prémunir contre les moustiques ?

Les moyens les plus efficaces pour se protéger des moustiques sont les plus simples :
– porter des vêtements couvrants : prévoyez des chemises, pantalons et chaussettes dans votre valise ! Les couleurs claires sont à privilégier (les moustiques sont davantage attirés par les couleurs sombres) et les vêtements trop fins à proscrire : les moustiques pourraient traverser le tissu.
– Dormir sous une moustiquaire, même s’il ne s’agit que d’un petit somme. Au Vietnam il sera de toute manière très facile de vous en procurer.

Pour une prévention maximum vous pouvez également acheter du répulsif :
– du répulsif à appliquer directement sur les zones découvertes de votre peau, type spray Cinq sur Cinq.
– Du répulsif spécifique pour les vêtements, efficaces durant deux mois, même après plusieurs lavages, type Insect Ecran.

Il existe des traitements sous forme de cachets contre le paludisme, mais la maladie est généralement maîtrisée au Vietnam. Il n’est donc pas indispensable de le prendre, à moins de se rendre dans une zone où les moustiques sont très présents (montagne) et où vos conditions de logement ne prévoient pas une protection spéciale contre les moustiques.

Comment soulager une piqure ?

En cas de démangeaison, allumez-une cigarette et appliquez-la au plus près de votre piqure jusqu’à en ressentir la chaleur. Appliquez votre doigt sur le bouton pour le refroidir s’il devient trop chaud, et renouvelez l’opération deux ou trois fois. Cela devrait immédiatement vous soulager.

Consulter diplomatie-gouv.fr


Voir aussi :
  • Faire de la randonnée au Vietnam
  • J’aime le Vietnam
  • Le Vietnam et sa diversité climatique
  • Voyager en train au Vietnam