Recette : Boeuf braisé chinois ‘;One-pot’; Ragoût

  1. Destination Asie -
  2. Vacances en Indonésie, Tours, Forfaits Voyages et Expériences -
  3. Circuits et voyages sur l’île de Komodo -
  4. Recette : Boeuf braisé chinois ‘;One-pot’; Ragoût

Ici, à Toronto, nous observons nerveusement la chute de neige au début du mois de novembre, et je n’ai pas pu m’;empêcher d’;organiser un ragoût copieux et satisfaisant pour le dîner. Bien que vous ne puissiez vraiment pas vous tromper avec un simple ragoût de boeuf, comme je travaille dans un département de voyage spécialisé en Asie, mon alimentation prend souvent (sans surprise) une tournure orientale. Voici une recette savoureuse, un ragoût de boeuf avec un punch chinois. Croustillant bok choi, soja salé, ail et piment, il suffit de frapper ce plat à un pot de mes tableaux de dégustation. Mon seul avertissement, c’est qu’après avoir goûté à de telles saveurs, vous ne pourrez jamais revenir à un ragoût de bœuf de base !

INGRÉDIENTS :

  • 3-4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 6 gousses d’ail, tranchées finement
  • bon morceau de gingembre frais de la taille d’un pouce, pelé et râpé/rapé
  • 1 botte d’oignons nouveaux tranchés
  • 1 piment rouge, épépiné et tranché finement
  • 1½ kg de bœuf braisé, coupé en gros morceaux
  • 2 c. à table de farine ordinaire
  • 1 c. à thé de poudre de cinq épices chinoises
  • 2 anis étoilé (facultatif)
  • 2 c. à thé de sucre léger (ou utilisez ce que vous avez)
  • 3 c. à soupe de vin de cuisine chinois ou de xérès sec
  • 3 c. à table de sauce soja foncée, plus plus pour servir
  • 500ml de bouillon de bœuf
  • Bok choi
  • Riz basmati cuit

MODE D’EMPLOI :

  1. Chauffer 2 c. à soupe d’huile dans une grande casserole peu profonde. Faire revenir l’ail, le gingembre, les oignons et le piment pendant 3 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres et parfumés. Verser sur une assiette. Mélanger le bœuf dans la farine, ajouter 1 c. à table d’huile supplémentaire dans la poêle, puis dorer la viande par lots, en ajoutant la dernière c. à table d’huile si nécessaire. Il faut compter environ 5 minutes pour bien dorer chaque lot.
  2. Ajouter les cinq épices et l’anis étoilé (si désiré) dans la poêle, verser le mélange de gingembre et faire frire pendant 1 min jusqu’à ce que les épices soient parfumées. Ajouter le sucre, puis le bœuf et remuer jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés. Garder le feu à température élevée, puis arroser avec le vin ou le xérès, en grattant les morceaux de viande. Chauffer le four à 150C/fan 130C/gas 2.
  3. Verser le soja et le bouillon (il ne couvrira pas complètement la viande), porter à ébullition, puis bien couvrir, transférer au four et cuire pendant 1½-2 heures en remuant la viande à mi-cuisson. La viande doit être très molle et les morceaux de tendon doivent avoir fondu. Assaisonner avec plus de soja. Elle peut maintenant être réfrigérée et congelée jusqu’à 1 mois.
  4. Mettez le bok choi cuit dans la poêle, puis amenez-le immédiatement à table avec le riz basmati et rentrez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *