Le journal du Globetrotter : Essai d’un Hanbok en Corée du Sud

  1. Destination Asie -
  2. Le journal du Globetrotter : Essai d’un Hanbok en Corée du Sud -
  3. Le journal du Globetrotter : Essai d’un Hanbok en Corée du Sud

Les voyages sont la plus grande passion que j’ai dans la vie et le seront probablement toujours. Je suis une vraie globe-trotteuse et définitivement plus une voyageuse qu’une touriste. Je ne collectionne pas les porte-clés ou les cartes postales lorsque je voyage ; je collectionne les moments et les souvenirs.

En mai 2018, j’ai été envoyé en Corée du Sud pour un voyage FAM orienté spécifiquement vers les « seniors actifs » et cela a d’abord causé une certaine inquiétude car je n’avais que 34 ans à l’époque. Je craignais que le voyage soit rempli de conférences éducatives, d’heures de repas et de shopping désignées, et qu’il y ait des expériences que seul un senior peut apprécier ou apprécier. J’ai vite compris, au fur et à mesure que le voyage se déroulait, que je m’étais inquiétée en vain – ce voyage allait être génial.

L’une des expériences de voyage les plus mémorables que j’ai vécues jusqu’à présent est celle où notre voyage nous a conduits à Gangwon (une province montagneuse et boisée du nord-est de la Corée du Sud) et où j’ai eu l’occasion unique d’essayer les vêtements suivants hanbok. Hanbok est une robe traditionnelle coréenne pour une tenue semi-formelle ou formelle pour des occasions traditionnelles telles que les festivals, les célébrations et les cérémonies. Elle se caractérise par des couleurs vives et des lignes simples, sans poches. J’ai tendance à être un peu timide – surtout lorsque je rencontre de nouvelles personnes pour la première fois – et lorsque j’ai vu cette expérience sur notre itinéraire (pour le premier jour complet du FAM), je suis redevenue nerveuse, mais sans raison !

Quand notre groupe FAM a pu essayer différents hanbokC’était une expérience très amusante, avec beaucoup de rires et de suggestions des autres sur les couleurs qui faisaient ressortir nos meilleurs traits. Nous les avons tous modelés dans les magnifiques jardins entretenus du centre culturel, nous avons pris un tas de photos et nous sommes rapidement devenus amis grâce à cette expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *